Aller voir

Le tour du monde d'Aurélie & Nicolas

Nous nous rendons en famille à Puerto Natales. Pour ce faire, nous passons la frontière chilienne. Entre les tampons de sortie et d’entrée de territoire, nos passeports commencent à prendre de la bouteille. Rémi qui avec sa barbe blanche ressemble passablement au Père Noel et qui, en plus, aime porter des vestes rouges, se fait gentiment charrier par les douaniers argentins. Dans le poste-frontière malmené par les vents furieux, les douaniers ont installé un sapin de Noel. De bonnes âmes ont laissé des bouteilles de Pisco Sour et des paquets de gâteaux au pied de l’arbre. Nos douaniers ont sans doute pensé que le Père Noël avait bien baissé: nous sommes partis sans rien laisser.

sans titre 002

Lire la suite : Le tour des Torres del Paine

Après l'accueil fleuri à l'aéroport, Matthias nous conduit à son gîte. En route, nous passons dans la rue principale d'Hanga Roa, seule ville de l'île, et nous montre les magasins où l'on pourra s'approvisionner pendant notre séjour. On ne risque pas de se perdre: le centre-ville est très ramassé. Dans la circulation, on aperçoit un jeune ilien monté sur un joli cheval. Il s'arrête et gare sa monture en l'attachant à un arbre avant de rentrer dans un magasin. Le cheval ne bronche pas: visiblement il a l'habitude. Hanga Roa, un vrai décor de western.

Dans le jardin de Matthias, des passerelles en bois conduisent à des maisonnettes. Nous en avons réservé une toute équipée pour 5 nuits. Matthias nous met à disposition les salades bio de son jardin. Il y a aussi des cocotiers et des avocatiers avec dessus des dizaines de kilos de fruits en train de mûrir. La terre est fertile ici. Matthias nous invite pour la soirée du lendemain à un barbecue traditionnel de poisson. Un de ses amis est parti à la pêche et a promis de lui ramener le contenu de ses filets. Bon esprit Matthias ! Le séjour commence bien. Epuisés, nous nous accordons une sieste réparatrice avant de partir à la découverte du petit port de la ville.

Chili Rapa Nui A 400

Lire la suite : Ile de Pâques: notre séjour

La frontière et la douane boliviano-chilienne passées, nous débarquons à San Pedro de Atacama. La ville est une oasis dans le désert réputé comme étant le plus sec au monde. Moins de 100 millimètres de précipitations par an. En gros, il y a ici trois grosses averses en une année. On devine déjà que les douches et la lessive vont être un problème lors de notre séjour. La suite nous donnera raison: le coût d’une lessive de 5 kg à San Pedro…10€. La blanchisserie la plus chère du monde!

Par ailleurs, la région est connue pour ses richesses en minerais. Les sols sont riches en métaux lourds et l’eau des nappes phréatiques est chargée, entre autres, en arsenic. Donc, on ne peut ni boire, ni cuisiner avec l’eau courante. On cuit les pâtes à l’eau minérale. L’eau de la douche nous brûle complètement la peau. Même Mitsi, la chatte de la maison, ne s’y trompe pas : elle fait la cour à quiconque revient des courses avec un bidon d’eau minérale. Pour peu que vous lui en donniez, elle prend directement un abonnement pour dormir dans votre chambre.

Chili San Pedro de Atacama 170

Lire la suite : San Pedro de Atacama

 

Equateur

Forme d'état: République présidentielle

Capitale: Santiago

Chef de l'Etat: Sebastián Piñera

Population: 16 746 491 habitants

Devise: Peso (CLP) 

Langues officielles: espagnol

PIB: 243 MM$ (48e)

Revenu moyen par habitant: $ 10 100

Espérance de vie: femme: 80,8; homme: 74,8

IDH: 0,805 (44e)

Superficie: 756 950 km2

Notre itinéraire prévu au Chili:

Chili